La chandeleur
La chandeleur
La fête de la Chandeleur se déroule le 2 février.
De la Chandeleur jusque Mardi Gras, c'est le mois de la crêpe !

La chandeleur

Créé en 1997, le Comité Chandeleur souhaite, à travers un important dispositif de communication, sensibiliser le public aux fêtes traditionnelles de la Chandeleur et de Mardi Gras, de faire revivre la tradition des crêpes, véritable patrimoine culturel et gastronomique.

Etymologiquement parlant, la chandeleur, (autrefois la chandeleuse), vient du mot chandelle...

Elle est également nommée "Purification de la Vierge".
Elle commémore la présentation de Jésus au Temple où il est accueilli par saint Siméon qui prophétise sa vocation divine et sa mort sur la croix. La fête de la Purification de la Vierge se situe 40 jours après Noël. Il s'agissait d'une coutume courante de la vie publique et privée des Hébreux.
Cette journée porte le nom de Chandeleur car on conservait les chandelles allumées ce jour-là. Elles étaient portées dans les églises pour s'assurer de bonnes récoltes. Le feu de ces chandelles était sensé combattre les esprits du mal de l'hiver. Les pèlerins qui se pressaient à Rome à cette occasion amenèrent le Pape à organiser des distributions d'oublies ou galettes.

Comme de nombreuses fêtes inscrites à notre calendrier, la Chandeleur recouvre des traditions antérieures au christianisme. Rappelons que les Celtes célébraient le 1er février la fête d'Imbolc, rite agraire destiné à assurer la fécondité et la fertilité.
Les Romains procédaient aussi un rite agraire semblable connu sous le nom de Lupercales, le 15 février (cérémonie carnavalesque).
Ces fêtes et rites marquaient normalement la fin de l'hiver. L'ours était alors largement associé au folklore. En sortant définitivement ou pas de sa tanière, il sonnait le glas de l'hiver, sinon celui-ci durait 40 jours encore !

Les crêpes étaient aussi chargées d'une forte valeur symbolique puisqu'elles représentaient par leur forme le disque solaire si attendus pour la reprise des travaux des champs.
La Chandeleur marque l'ouverture de la période de Carnaval. C'est en même temps, un signe de renaissance, de promesse d'avenir. La crêpe est censée exorciser la misère et le dénuement.
Il faut pour cela garder la première qui sera, tout au long de l'année, jusqu'à la Chandeleur suivante, garante de la prospérité. Cette crêpe que l'on ne mange pas est la survivance du rite de l'offrande. On mettait parfois un "louis d'or" dans la crêpe.


Origines  de La chandeleur

L'une des origines de la Chandeleur remonte aux Parentalia romaines: fête annuelle en l'honneur des morts, et au cours de laquelle ils veillaient, éclairés de cierges et de torches.
Chandeleur est aussi reliée au dieu Pan. Durant une nuit, les adeptes parcouraient les rues de Rome en portant des flambeaux.
La chandeleur c'est aussi une croyance née d'une symbolique d'origine celte. La crêpe symbolise la roue solaire et le don aux divinités sans lequel le blé serait altéré.

Origines de la chandeleur

Cette fête chrétienne a pour origine les relevailles de Marie, 40 jours après la naissance de Jésus, au cours d'une cérémonie de purification. C'est le jour de la présentation de Jésus au temple, 40 jours après noël, jour de sa naissance.
Durant des siècles, la Chandeleur était symbolisée par les chandelles et les crêpes. Aujourd'hui il reste surtout les crêpes!


 

Plan du site
Pour m'écrire...